Agences des nations unies en Tunisie

UNESCO
ONUDC
PAM
HCDH
FAO
IOM
UNAIDS
UNDP
UNFPA
HCR
CINU
UNICEF
ONUDI
UNWOMEN
UNOPS
BM
OMS

Agences non résidentes

OIT

Journée mondiale du réfugié 2015 en Tunisie – l'histoire de Imen

Date de publication : 2015-06-23

 




On World Refugee Day, on June 20 each year, UNHCR commemorates the strength and resilience of the almost 60 million people around the world forced to escape war or human rights abuses.

This year's campaign "Ordinary people living through extraordinary times"aims to bring people closer to the human side of the refugee story, by sharing stories of hope and resilience from displaced people.

You can share with your friends and families stories of refugees describing in their own words their passion and interests:www.refugeeday.org


Imen.

I love life. I love my family. In Iraq I was a seamstress, I loved my work and having busy days. I did not have time to get bored between my work and my children. We had a great life. But the war caught up with us. I miss the life we had.

I now have a new sewing machine and I hope soon to resume my activity.

I lived in Baghdad with my husband and my three children. We had to flee because of the war. My husband had been kidnapped and tortured. Our lives were threatened. They even threatened my children. One day, they arrived with a huge bulldozer, and our house was destroyed. We could not stay. Thankfully we are here now in Tunisia, alive and together, safe.

I hope for a positive future for my four children. I was afraid for their lives during the war. Now we are all together in family in Tunisia. We are safe here with my husband and our children. The children have returned to school. I am very happy. The youngest one speaks perfect Tunisian dialect, and she also learned some French. I see her smiling face when she comes back from school and I am delighted.

Since January 2014, more than three million Iraqis have been displaced from their homes and over eight million people are in need of assistance that aid agencies cannot always provide them with, due to lack of access or because of funding challenges.Millions of people need more assistance throughout Iraq.


A l'occasion de la Journée Mondiale du Réfugié, le Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR) commémore la force et la résilience de près de 60 millions de personnes dans le monde entier forcées de fuir leur foyer à cause de la guerre ou des violations des droits de l'homme.

La campagne de cette année "des personnes ordinaires qui vivent une situation extraordinaire," vise à souligner le côté humain du parcours des réfugiés en partageant des histoires évoquant l'espoir et la résilience des personnes déplacées. 
Vous pouvez partager avec vos amis et votre famille, des récits de réfugiés qui décrivent avec leurs mots leurs passions et intérêts :www.refugeeday.org

 Imen.

 

J'aime la vie. J'aime ma famille. En Iraq j'étais couturière, j'aimais beaucoup mon travail, et avoir des journées occupées. Je n'avais pas le temps de m'ennuyer entre mon activité et les enfants. On avait une belle vie. Mais la guerre nous a rattrapés. Tout ça me manque.

J'ai désormais de nouveau une machine à coudre et j'espère bientôt reprendre mon activité.
J'habitais à Bagdad, avec mon mari et mes trois enfants Nous avons dû fuir à cause de la guerre. Mon mari avait déjà été enlevé et torturé. Nos vies étaient menacées. On menaçait même mes enfants Un jour, ils sont arrivés avec un énorme bulldozer, et notre maison a été détruite. On ne pouvait plus rester. Dieu merci maintenant nous sommes ici, en vie, et tous ensembles, en sécurité.

J'espère un futur positif pour mes quatre enfants. J'avais peur pour leur vie durant la guerre. Maintenant, nous sommes tous réunis et vivons en famille en Tunisie. Nous sommes en sécurité ici avec mon mari et nos enfants. Les enfants ont repris l'école. J'en suis très heureuse. La plus jeune parle parfaitement le dialecte tunisien, et elle apprend aussi le français. Je vois son visage souriant en revenant de l'école et j'en suis réjouie.

 Depuis Janvier 2014, plus de trois millions d'Irakiens ont été déplacés de leurs maisons et plus de huit millions de personnes ont besoin de l'aide que les organisations humanitaires ne peuvent pas toujours leur fournir, en raison du manque d'accès ou à cause de problèmes de financement. Des millions de personnes ont besoin d'une plus grande assistance dans tout l'Irak.

Adresse : 41 bis, Avenue Louis Braille 1003 Cité El Khadra Tunis

Téléphone : (216) 31 379 110 Télécopie : (216) 71 900 668 Email : contact@onu-tn.org

Système des Nations Unies en Tunisie © 2014 - 2017 | Crédits photos : Nations Unies Tunisie