Agences des nations unies en Tunisie

UNESCO
ONUDC
PAM
HCDH
FAO
IOM
UNAIDS
UNDP
UNFPA
HCR
CINU
UNICEF
ONUDI
UNWOMEN
UNOPS
BM
OMS

Agences non résidentes

OIT

Conférence internationale sur le thème : «Expériences partagées entre la Tunisie et l'Europe»

Date de publication : 2016-01-26



©OIM Tunisie – Conférence internationale « Traite des personnes - Expériences partagées entre la Tunisie et l'Europe », Tunis, 20-21 Janvier 2016



Traite des personnes:

 

Conférence internationale sur le thème : «Expériences partagées entre la Tunisie et l'Europe »

L'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le Ministère de la Justice tunisien et le Conseil de l'Europe, ont organisé une Conférence internationale sur le thème : « Traite des personnes - Expériences partagées entre la Tunisie et l'Europe », les 20 et 21 Janvier 2016, à l'hôtel Ramada Plaza, Gammarth, Tunis.

Au cours de cette Conférence internationale, des experts tunisiens et européens ont partagé leurs expériences en matière de lutte contre la traite des personnes en Tunisie et en Europe. Les experts, issus de différents horizons et secteurs (gouvernement, société civile, organismes internationaux) ont partagé notamment les bonnes pratiques en termes d'identification et d'assistance des victimes de la traite, ainsi que sur les poursuites et démantèlement des réseaux de trafiquants, à la lumière des standards internationaux existants en matière de lutte contre la traite. Deux expertes de l'OIM Tunisie et de l'OIM Moldavie, sont intervenues respectivement sur les tendances générales de la traite en Tunisie et dans la région MENA, ainsi que sur l'expérience moldave en matière de systèmes de référencement et de protection des victimes, y compris la gestion de Centres d'hébergement pour les victimes de la traite.

Ce partage d'expériences s'intègre dans le cadre de l'engagement de la Tunisie contre cette grave violation des droits humains et atteinte à la dignité des personnes. Cette conférence a visé à consolider et valoriser les efforts de la Tunisie à se doter d'une Loi organique relative à la prévention et la lutte contre la traite des personnes, dont le projet de loi est actuellement en cours de discussion au sein du Parlement tunisien.

Ce nouveau cadre législatif, conforme aux dispositions internationales standard ratifiées par la Tunisie telles que le Protocole de Palerme, devrait permettre à la Tunisie de se positionner en tant que modèle dans la région pour lutter efficacement et de façon durable contre ce crime.

A ce titre, lors de la session d'ouverture de la conférence, le Ministre de la Justice tunisien, Monsieur Amor Mansour, a évoqué l'importance pour la Tunisie d'adopter la Loi de prévention et de lutte contre la traite des personnes et ce, afin d'assurer un cadre légal général qui garantisse la mise en place des 4P en matière de lutte contre la traite des personnes (Prévenir la traite, Protéger les victimes, Poursuivre les auteurs, mettre en place des Partenariats pour ce faire).

Mme Samira Merai Friâa, Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance a rappelé lors de cette conférence les différents protocoles et conventions ratifiés par la Tunisie, notamment le Protocole de Palerme qui reste un instrument indispensable à ce stade, en l'absence de loi pour lutter contre les différentes formes de traite détectées en Tunisie, notamment l'exploitation des enfants dans le travail domestique et dans les rues.

Mme Lorena Lando, Chef de Mission de l'OIM en Tunisie, a insisté lors de son mot d'ouverture sur les récentes avancées réalisées par le gouvernement tunisien en matière de la lutte contre la traite des personnes, ce qui démontre le respect de la Tunisie de ses engagements dans la lignée des directives du Protocole de Palerme.

Par ailleurs, Mme Lorena Lando a mis en exergue le Plan d'Action National réalisé en 2015 avec le soutien de l'OIM, les efforts déployés par l'Instance Nationale provisoire de Lutte Contre la Traite des personnes, ainsi que les discussions actuelles au sein de l'Assemblée des Représentants du Peuple autour du Projet de loi de prévention et de lutte contre la traite des personnes, préalablement adopté en Conseil interministériel le 6 mai 2015.

Le nombre de victimes détectées et assistées par l'OIM Tunisie depuis 2012 (57 victimes) a suscité l'intérêt de tous les participants et notamment des journalistes, qui ont rapidement relayé cette information statistique dans leurs éditions, en vue de sensibiliser le grand public à l'importance de ce phénomène encore méconnu en Tunisie.

Au cours de la deuxième journée, une session spécifique a été dédiée à la problématique de la traite des enfants, un phénomène qui ne cesse de s'amplifier et qui touche les catégories sociales les plus vulnérables, tant en Tunisie qu'en Europe.

Une session de sensibilisation destinée aux Parlementaires a été organisée lors de la deuxième journée de la conférence, et dont le but était de leur restituer les principaux résultats et conclusions de cette rencontre, ainsi que des recommandations pouvant être intégrées dans la future loi tunisienne contre la traite.

L'événement a réuni une centaine de participants, dont des responsables gouvernementaux, des experts internationaux (France, Belgique, Suisse, Moldavie, etc.), des parlementaires, des réseaux professionnels, des médias nationaux, ainsi que des organisations de la société civile, des organisations internationales, et des représentants du secteur académique et du secteur privé.


Adresse : 41 bis, Avenue Louis Braille 1003 Cité El Khadra Tunis

Téléphone : (216) 31 379 110 Télécopie : (216) 71 900 668 Email : contact@onu-tn.org

Système des Nations Unies en Tunisie © 2014 - 2017 | Crédits photos : Nations Unies Tunisie