Agences des nations unies en Tunisie

UNESCO
ONUDC
PAM
HCDH
FAO
IOM
UNAIDS
UNDP
UNFPA
HCR
CINU
UNICEF
ONUDI
UNWOMEN
UNOPS
BM
OMS

Agences non résidentes

OIT

Message d'Helen Clark, Administrateur du PNUD à l'occasion de la Journée mondiale du sida 2016

Date de publication : 2016-12-01

1er décembre

Cette Journée mondiale du sida rappelle à la communauté internationale la nécessité d'unir ses efforts afin d'éradiquer cette menace pour la santé publique d'ici 2030, l'un des objectifs du nouveau Programme de développement durable.

Le sida figure toujours parmi les principales causes de décès à travers le monde. Malgré les progrès accomplis ces 15 dernières années, et si près de 50% des personnes vivant avec le VIH ont aujourd'hui accès à la thérapie antirétrovirale, 18,5 millions d'autres personnes attendent toujours un traitement.

Auparavant en baisse, le taux de nouvelles infections chez les adultes stagne, voire augmente dans certaines régions. En 2015, près de 7 500 jeunes femmes de 15 à 24 ans ont contracté le VIH chaque semaine. Ces tendances indiquent que les efforts en matière de prévention de l'épidémie restent insuffisants. Les programmes fondés sur les droits de l'homme continuent de pâtir d'un manque de financements pour lutter contre les cadres juridiques répressifs, la stigmatisation et la discrimination ainsi que les autres obstacles qui empêchent souvent les personnes, notamment les plus marginalisées, d'accéder aux services de santé.

Parallèlement, il importe de répondre à d'autres défis de taille. L'an passé, plus de 1,8 million de personnes sont décédées de la tuberculose, dont 400 000 d'une co-infection VIH/tuberculose, soit très d'un tiers des décès liés au sida. La pharmaco-résistance du VIH constitue également une préoccupation croissante, dans la mesure où elle entraîne l'échec des traitements ainsi que la propagation d'un virus résistant aux médicaments, d'autant que les traitements de deuxième et de troisième intention contre le VIH et l'hépatite C restent souvent inaccessibles à de nombreux patients en raison de leur coût élevé.

Les objectifs de développement durable reflètent l'imbrication étroite des enjeux de santé et de développement, notamment l'aggravation des inégalités sociales et économiques, l'urbanisation galopante et le fardeau persistant du VIH. La stratégie 2016-2021 du PNUD sur le VIH, la santé et le développement:Établir des liens reconnaît que de nombreux domaines de développement ont une incidence sur la santé et que des approches multisectorielles, fondées sur les droits et sensibles à la dimension de genre, jouent un rôle fondamental pour répondre aux défis de développement touchant à la santé et au VIH.

Les personnes vivant avec le VIH et les organisations de la société civile occupent une place centrale dans la riposte contre le sida. Le PNUD est déterminé à collaborer avec elles ainsi qu'avec ses différents partenaires à travers le monde pour redoubler d'efforts afin de mettre un terme aux inégalités qui alimentent les nouvelles infections et entravent l'accès aux services de santé.Les générations futures comptent sur nous.

Téléchargements

Adresse : 41 bis, Avenue Louis Braille 1003 Cité El Khadra Tunis

Téléphone : (216) 31 379 110 Télécopie : (216) 71 900 668 Email : contact@onu-tn.org

Système des Nations Unies en Tunisie © 2014 - 2017 | Crédits photos : Nations Unies Tunisie