Agences des nations unies en Tunisie

UNESCO
ONUDC
PAM
HCDH
FAO
IOM
UNAIDS
UNDP
UNFPA
HCR
CINU
UNICEF
ONUDI
UNWOMEN
UNOPS
BM
OMS

Agences non résidentes

OIT

Free Voices for Change

En mai 2015, l'UNESCO a célébré la Journée mondiale de la liberté de la presse en Tunisie (JMLP) en organisant une conférence à Tunis sur le thème de la liberté d'expression et de l'information, l'égalité des genres dans les médias, mais aussi dans le but de contribuer activement à la promotion d'un cadre réglementaire reconnaissant ces libertés.

S.E. Neji Jalloul, ministre de l'Éducation et Président de la Commission nationale tunisienne pour l'UNESCO, a inauguré la conférence, organisée en collaboration avec le Bureau du Haut Commissaire aux droits de l'homme en Tunisie et avec le concours du Ministère des Affaires étrangères de Finlande et de l'Agence suédoise de développement international.

Dans son discours d'ouverture, le conférencier David Kaye, Rapporteur spécial des Nations unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression a déclaré: «Je tiens, avant toute chose, à féliciter les Tunisiens pour tout le travail qu'ils ont fourni ces quatre dernières années, pour parvenir à amender la loi et à changer les pratiques de leur pays, qui est devenu un véritable modèle pour d'autres pays». «Mon deuxième message est un message d'encouragement pour garder ce cap de continuer à se battre pour la liberté d'expression et contre tout type de censure de l'État. Mon troisième message enfin est d'utiliser tous les outils qui existent pour construire un système de journalisme éthique, partie intégrante de toute société démocratique».

L'événement a réuni plus d'une centaine de participants: des représentants des médias et de la société civile, des journalistes, des militants des droits humains, des étudiants, des experts en communication et des avocats qui prenaient part à l'événement pour soutenir leurs collègues confrontés à des situations de danger. L'un des journalistes présents a déclaré que «l'événement avait été une formidable occasion de rencontrer des responsables de la société civile, des journalistes et des professionnels des médias», avant d'ajouter que «ce genre de manifestation est d'une grande utilité pour les défenseurs de la liberté d'expression».

Cette activité s'inscrivait dans le travail de l'UNESCO en Tunisie quant au renforcement de la sensibilisation sur le rôle fondamental de la liberté de la presse comme élément essentiel de la démocratie, et demandant à l'ensemble des parties prenantes de créer un environnement sûr et favorable pour que les journalistes puissent effectuer leur travail de façon impartiale.

«La libre circulation de l'information est un fondamental du processus démocratique», comme le souligne Michael Millward, directeur et représentant de l'UNESCO en Tunisie, basé au bureau régional de Rabat pour le Maghreb. «Les journalistes, les professionnels des médias et le personnel associé de cette grande région continuent à être confrontés à des niveaux élevés de risque lorsqu'ils s'impliquent activement dans leur travail», a poursuivi M.Millward avant d'ajouterqu'«à la lumière des récents événements tragiques, il est impératif d'apporter toujours plus de soutien à la Tunisie pour que le pays maintienne son engagement dans la démocratie, les libertés civiles et l'accès à l'information».

Ces dernières années, l'UNESCO a travaillé à cette fin en favorisant la transition tunisienne en apportant son assistance technique au processus de réforme des lois et au renforcement des capacités du personnel de sécurité, afin que ces derniers soient mieux à même de comprendre et d'appliquer les principes des droits humains dans leurs travail quotidien et qu'ils saisissent l'importance de travailler efficacement aux côtés des médias dans les périodes de troubles civils et d'instabilité.

L'égalité des genres et la promotion du professionnalisme dans les médias pour atténuer les stéréotypes dans cette filière sont également des thématiques prioritaires du travail de l'UNESCO en Tunisie. Le projet «Femmes et médias» lancé en 2014, est aujourd'hui mis en œuvre dans six gouvernorats par le biais de sept stations de radio communautaires, et en partenariat avec la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), une structure à trois niveaux, récemment créée. Le projet porte sur une plus grande sensibilisation de la communauté et l'acceptation de l'égalité homme femme dans la couverture médiatique des élections et l'analyse sociale.

Plus récemment, le 25 juin 2015, l'UNESCO, en partenariat avec Social Media Exchange (SMEX), a lancé un programme de cours en ligne et en langue arabe ouvert aux professionnels des médias indépendants, conçu par des journalistes arabes exerçant dans le secteur du numérique et destiné aux aspirants journalistes arabes désirant travailler dans les métiers de la presse électronique. Les pays participants sont l'Algérie, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine, la Syrie (y compris les Syriens déplacés), la Tunisie et le Yémen.

L'UNESCO est la seule agence des Nations Unies qui dispose d'un mandat spécifique pour protéger la liberté d'expression. Toutes les activités dans ce domaine en Tunisie reçoivent un soutien du Ministère des Affaires étrangères de la Finlande et de l'Agence suédoise de développement international.



World Press Freedom Day 2015, May 5, Tunis. A crowd of over hundred Tunisians join the celebration of the World Press Freedom Day




 World Press Freedom Day 2015, May 5, Tunis. Mr. David Kaye, UN Special Rapporteur on the promotion and protection of the right to freedom of opinion and expression; Mr Michael Milward, UNESCO Representative to Tunisia; Mr Dimiter Chalev, Representative of the UN High Commission for Human Rights in Tunisia; His Excellency Mr Neji Jalloul, Minister of Education and President of the UNESCO National Commission; and, Her Excellency Ms Tanja Jaaskelainen, Ambassador of Finland to Tunisia and Libya


Service de la communication de l'UNESCO

 

Adresse : 41 bis, Avenue Louis Braille 1003 Cité El Khadra Tunis

Téléphone : (216) 31 379 110 Télécopie : (216) 71 900 668 Email : contact@onu-tn.org

Système des Nations Unies en Tunisie © 2014 - 2017 | Crédits photos : Nations Unies Tunisie