Réunion Multidisciplinaire de la FAO en Afrique du Nord

Date de publication : 12-06-2019

La FAO travaille pour une agriculture qui soit génératrice d'emplois pour les jeunes et respectueuse de l'égalité des genres

Tunis du 11 au 13 juin 2019: C'est en présence de Mr Samir Taieb, ministre de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, de Mr Diego Zorilla, Coordinateur Résident du système des Nations Unies en Tunisie, des représentants des ambassades d'Algérie, de la Mauritanie et du Maroc ainsi que de Représentants d'autres agences onusiennes et de partenaires techniques et financiers que Mr Philippe Ankers, Coordinateur de la FAO en Afrique du Nord et Représentant de la FAO en Tunisie a centré, à l'ouverture des travaux de cette 9ème réunion multidisciplinaire, le travail de l'Organisation en Afrique du Nord et sa corrélation avec les Objectifs de Développement Durables (ODD).

Pour les pays du Maghreb, l'assistance fournie répond à des priorités conjointement retenues avec les partenaires gouvernements, pour un meilleur ciblage de l'intervention de la FAO et adéquation de l'apport de son expertise. L'ODD 2 prévoit de doubler la production et la productivité des agriculteurs familiaux. L'ODD 6 met en avant les défis de l'eau propre, son assainissement et la gestion de sa rareté, ce qui sont des priorités communes à tous les pays. A ce titre, la FAO contribue à démocratiser les technologies permettant une utilisation efficace de l'eau dans la région. Avec l'ODD 14 relatif à la vie aquatique, la FAO a concentré son travail dans la coordination et le suivi des stocks de poissons ainsi que le développement de solutions innovantes et le combat contre la pêche illicite. On parle de féminisation de l'agriculture, et c'est à ce titre que l'ODD 5 relatif à l'égalité des sexes pousse le bureau pour l'Afrique du Nord à œuvrer pour un accès égal des femmes aux ressources économiques et agricoles ainsi qu'à la propriété, aux services financiers dans le respect du droit interne.

Pour Mr Philippe Ankers, il convient aujourd'hui d'aller au-delà de la réflexion sur agriculture qui soit simplement plus productive pour s'orienter vers une agriculture qui contribue à la transformation du monde rural. D'autre part, l'ODD12 qui se concentre sur une production et consommation responsable prévoit de réduire de moitié le volume de déchets alimentaires et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long de la chaine de production et de l'approvisionnement. Il a à cet effet rappelé que 1/3 de ce qui est produit pour la consommation humaine n'atteint jamais la bouche du consommateur. Soit environ 1.3 milliard de tonnes chaque année dans le monde.

Mr Samir Taïeb, Ministre de l'Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche a souligné dans son intervention l'impact du changement climatique dans les pays du Maghreb sur l'agriculture avec des augmentations des températures et de l'évaporation, la diminution des précipitations et leur irrégularité spatio-temporelle. Rappelant l'importance du secteur dans l'économie, des recommandations pour les programmes futurs de la FAO ont été formulées. Ces recommandations concernent la sécurité alimentaire et l'amélioration de la qualité nutritionnelle des produits de provenance animale et végétale. Une meilleure implication dans la chaine de valeur et l'appui à leur mise à niveau. L'amélioration de l'employabilité des jeunes ainsi que l'amélioration des conditions de travail des femmes dans le milieu rural. Enfin, le renforcement de l'économie sociale et solidaire.

A travers leurs interventions respectives les représentants des ambassades ont mis en exergue les priorités inhérentes à chaque pays. Pour la Mauritanie, les trois priorités touchent l'appui à la production agricole et animale, à la disponibilité de l'eau et sa gestion, la pêche et la lutte contre la désertification. Un appui institutionnel pour atteindre les ODD ainsi que la gestion durable des ressources naturelle pour lutter contre les changements climatiques. Le représentant de l'Algérie a mentionné la signature la veille d'un nouveau Cadre Programmation Pays avec la FAO qui cadre la coordination et l'intervention dans le pays pour relever les défis de l'agriculture en rapport avec le changement climatique, la prédominance de l'agriculture familiale et les perspectives du secteur agroalimentaire. Le Maroc est revenu sur les résultats concluants du Plan Maroc Vert. Ce plan traite l'agriculture de manière intégrée et repose sur deux pilier à savoir l'augmentation de la compétitivité de ce secteur et l'accompagnement social des petit exploitants et le montage de projets sociaux.

S'intégrant dans la dynamique globale du Système des Nations Unies (SNU), la réunion a donné l'opportunité à Mr DiegoZorilla Coordinateur Résident du système des Nations Unies, de revenir sur les réformes en cours au niveau du Système des Nations Unions. Exprimant sa satisfaction de travailler en Tunisie, Mr D. Zorilla a fait entendre que ces réformes sont voulues par les Etats Membres. Les lignes directrices de ces réformes visent à structurer le mode d'appui du SNU pour le rendre plus efficace, plus redevable aux populations que le SNU sert et aux gouvernements qui le finance. Revenant sur son rôle de Coordinateur Résident du SNU, Mr Zorilla a précisé que son rôle est de se dédier à rendre ce système plus efficace et à ajouter de la valeur à ce que font les 17 agences intervenantes dans le pays. Pour ce faire, il sera question de reconnaitre les niches d'excellence des différentes agences, précisant que la FAO figure parmi les agences avec un fort potentiel de compétences humaines et d'expertise, identifier et reconnaître les interconnexions au niveau des domaines et thématiques traités et réussir à travailler ensemble, enfin un rôle de facilitation pour l'accès aux financements.

Le slogan de l'Agenda 2030 étant la promesse de ne laisser personne pour compte «leave no one behind», il se dégage manifestement au terme de cette première journée, que cette promesse est au centre de l'attention pour toutes les parties prenantes présentes.

Téléchargements

Agences des nations unies en Tunisie

UNESCO
ONUDC
PAM
HCDH
FAO
IOM
UNAIDS
UNDP
UNFPA
HCR
CINU
UNICEF
ONUDI
UNWOMEN
UNOPS
UN Habitat
BM
OMS
OIT

Adresse : Rue du Lac Windermere, Imm. Le Prestige Business Center Tour A - Les Berges du Lac, Tunis

Téléphone : (+216) 36 011 680 Télécopie : (+216) 71 900 668 Email : nationsuniestunisie@gmail.com

Système des Nations Unies en Tunisie © 2014 - 2021 | Crédits photos : Nations Unies Tunisie